MAGAZINE D’ARCHITECTURE EN LIGNE

Centre de l'Architecture de Terre, Mopti, Mali

Architectes: Kéré Architecture


La construction du Centre de l'Architecture de Terre vient parfaire les activités de l'AKTC à Mopti après la restauration de la mosquée et la construction d'un nouveau système d'assainissement. Le terrain a été remblayé au bord d'un lac. ce qui a fait que la rive du lac a été faite accessibleau public.

Le programme lui-même répond tous les deux aux besoins de la communauté de quartier Komoguel ainsi qu'aux visiteurs des installations culturelles du quartier.

Contexte urbain et volumétrique :

Du haut du barrage le site et le projet se situent dans le même axe que celui de la mosquée. La construction est bien structurée et sa hauteur s'adapte au tissu existant sans mettre en entrave la vue sur la mosquée. Le centre de présentation, selon le programme, est divisé dans trois bâtiments différentes qui sont connectées par deux toitures.

Les murs et les voûtes en berceau sont construits avec des BTC (des blocs de terre compressés) ce qui est très approprié aux conditions climatiques pour leur inertie thermique. Cela garantit donc des températures intérieures confortables.

Le toit détaché limte l'ensoleillement sur les murs et fournit des espaces extérieurs de qualité. Les ouvertures de ventilation dans les murs et les voûtes assurent un flux naturel d'air. Ainsi, l'isolation du bâtiment se fait sans énregie additionnelle. L'aspect paysager inclut de larges espaces publics et un front de lac au dessus du barrage.

Cette réalisation est le résultat de la coopération établie entre le Ministère de la Culture, la Municipalité de Mopti et le Trust Aga Khan pour la Culture. Suite à la restauration de la grande mosquée de Komoguel inaugurée en 2008, ont été réalisés à Mopti l’assainissement d’une partie significative du quartier de Komoguel et le pavage des rues, afin d’améliorer les conditions de vie des habitants.


Diébédo Francis Kéré

Natif de Gando dans la province du Boulgou, Francis Diébédo Kéré fait partie de cette génération d'architectes africains qui exercent au sein de plusieurs mondes culturels, plusieurs géographies. Son parcours l'a mené du Burkina Faso, où il a grandi et fut charpentier, à l'Allemagne où il est devenu architecte. Aujourd'hui, depuis son agence installée à Berlin qui réunit huit personnes, il construit non seulement au Burkina mais en Suisse, au Mali, en Chine, au Togo ou en Espagne : - Il collabore actuellement avec le metteur en scène Christoph Schlingensief au projet Festspielhaus Afrika. Une salle d'opéra qui est construite à quelques kilomètres de Ouagadougou, plus précisément à Loango; - Il a remis les clés pour l´inauguration du musée de l´architecture en terre de Mopti ; - Il a mené de mains de maître le projet de construction du parc national du Mali à Bamako ; - Il a inauguré récemment ; au Togo, le Centre de formation de Dapaong qui est en chantier depuis l’automne 2010 ; - Au Yémen, un prototype de bâtiment scolaire fondé sur des critères bioclimatiques fût déjà réalisé.

 

Projets 2007 :

Les débuts d'Archi-Mag
© 2011 Archi Mag. All Rights Reserved